cajoux

Zone industrielle de Yopougon : 12 personnes soupçonnées de dévaliser un entrepôt de noix de Cajou arrêtées par la police

39 vues | Laissez un commentaire

Douze (12) de personnes qui tentaient de vider nuitamment un entrepôt de noix de cajou dans la zone industrielle de Youpougon, le mercredi dernier, ont été appréhendées par des éléments de la police nationale.
En effet, ces individus abord d’un camion de 30 tonnes entendaient s’emparer du stock de cajou de l’entrepôt ; cependant manque de pot pour ces derniers ils sont tombés dans les mailles de la police.
Selon un opérateur économique le cas de ce mercredi 12 avril dernier n’est pas isolé ; car cette pratique est récurrente au niveau de la zone industrielle. A l’en croire, les entrepôts et les conteneurs sont très souvent dévalisés sans que les scellés sur les portes ne soient cassés. Mais comment cela est-il possible ? Selon Traoré Mohamed, responsable de la société de gardiennage (Groupe Afrique sécurité) commis pour la surveillance de l’entreprise, les 12 présumés voleurs sont venus comptant sur la complicité de ses agents de sécurité sur place avec qui ils auraient passé un deal de partage du butin (soit 1,500 million Fcfa, chacun).
Sur instruction de leurs supérieurs qui avaient connaissance de ce genre de pratiques, les agents de sécurité ont feint de marcher avec la proposition. C’est ainsi qu’un dispositif de sécurité approprié a été mis en place de sorte que dès l’arrivée des visiteurs indélicats, l’alerte a été donnée à la hiérarchie qui s’est chargée d’aviser la police qui a été prompte dans son intervention. « Nous avions même la position du cerveau du gang. Mais il a réussi à se tirer avant notre arrivée. La police a donc mis la main sur tous les 12 voleurs qui sont venus avec un camion de 30 tonnes pour charger le produit » a expliqué Traoré Mohamed.
Face à cette situation, les opérateurs économiques de la zone industrielle souhaitent vivement que la sécurité soit y soit renforcée
« C’est un danger qui guette les exploitants de produits de rente comme le cacao et surtout l’anacarde, aujourd’hui très prisée parce que ce dernier produit se vend vite et à un bon prix. Dans beaucoup de cas les gardiens sont complices. Cette pratique existe il y a bien longtemps et rien n’est fait pour démanteler ce réseau. C’est du vol organisé. L’Etat devrait construire une gendarmerie et un commissariat à la zone industrielle de Yopougon, pour réduire ces vols qui s’accentuent généralement en période de campagnes de cajou ou de cacao. Car au-delà des opérateurs économiques, c’est l’économie toute entière qui est menacée. » a expliqué un opérateur économique sous le sceau de l’anonymat.

 

SOURCE : Abidjan.net

Facebook Comments

AUTRES TITRES

• Côte d’Ivoire/ Le MINSEDD et la Fondation Magic System désormais partenaires

• Environnement – La Côte d’Ivoire veut sauver le dernier Rhinocéros d’Afrique de l’Ouest.

• ôte d’Ivoire / Epreuves physiques et sportives du BAC à Soubré : Le directeur régional salue l’esprit de responsabilité des examinateurs

• 21e Journée africaine de la prévention des risques professionnels : la CNPS veut se doter de données fiables

• African Dream 2018, les promoteurs et le Ministre Sidi Touré s’accordent…

• Entrepreneuriat et lutte contre le chômage des jeunes : Une structure offre plus de 35 hectares de semences à la jeunesse de Daloa

• Une trentaine de femmes porteuses de fistules opérées gratuitement à San Pedro

• Grand-Lahou : Enseignement professionnel : La fondation MTN dote le lycée professionnel d’une salle multimédia

• BONOUA POPO CARNAVAL 2017 / Notre école est-elle en danger ?

• Côte d’Ivoire – Calendrier des examens de l’Enseignement général 2017-




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *